Accélération de la fonte des glaciers dans l’Arctique russe

Un texte intéressant sur la fonte de glaciers dans l’Arctique russe. C’est plus un indicateur de changement qu’une menace en soi, mais c’est un nouvel élément dans le débat (PG)

global-climat

Dans l’Arctique russe, la perte de masse des glaciers a presque doublé au cours de la dernière décennie, d’après une étude de l’Université Cornell. 

L’Arctique s’est réchauffé à un rythme particulièrement soutenu au cours des dernières décennies. Cette région du globe se réchauffe à un rythme deux à trois fois plus rapide que la moyenne mondiale. Un phénomène connu sous le nom d’amplification arctique favorisé par le déclin de la glace de mer.

Les glaciers de l’Arctique sont aussi impactés par ce réchauffement mais ne réagissent pas de manière homogène. Rappelons que les glaciers, à la différence de la glace de mer, se forment à la surface des terres. Des études antérieures ont montré que les glaciers dans le nord du Canada semblaient rétrécir plus rapidement que dans certaines parties du nord de la Russie.

600px-Frozen_Franz_Josef_Land_-_NASA_Earth_Observatory Terre François-Joseph. Source : NASA Earth Observatory.

Les glaciers de la terre François-Joseph, un archipel russe…

View original post 397 autres mots

50,2 °C, record mondial de température pour un mois d’avril

Le lundi 30 avril, la température a atteint 50,2 °C dans la région de Nawabshah, au Pakistan. Il s’agit d’un record mondial de température pour un mois d’avril dans le monde. On rapporte de nombreux cas de coups de chaleur et certaines sources officieuses parlent même de nombreux décès. Il s’agissait là du point culminant d’une vague de chaleur qui sévit au Pakistan depuis le mois de mars, quand le mercure a atteint 45,5 °C. Continuer la lecture de « 50,2 °C, record mondial de température pour un mois d’avril »

Brûler massivement du bois aggrave les changements climatiques

Le bois utilisé pour la production d’électricité est-il vraiment une source d’énergie neutre en carbone, comme le présument l’Union européenne et les États-Unis? Bien au contraire, estime John D. Sterman, chercheur au MIT. Brûler du bois émet plus de carbone que brûler du charbon et ce carbone n’est jamais réabsorbé à 100 % par la repousse de la forêt. Et pendant son séjour dans l’atmosphère, il contribue au réchauffement du climat et à l’acidification des océans. Continuer la lecture de « Brûler massivement du bois aggrave les changements climatiques »

Quelles traces d’anciennes civilisations industrielles auraient-elles pu laisser?

Nous présumons habituellement qu’il n’y a pas eu d’autres civilisations que celles des humains dans l’histoire de la Terre. Mais qu’en savons-nous au juste? S’il y avait eu d’autres espèces intelligentes dans le lointain passé de la planète, quelles traces auraient-elles laissées? Et où devrions-nous les chercher? Ces questions ne sont pas que théoriques : elles nous permettent d’envisager l’Anthropocène et l’avenir de l’humanité sous des angles nouveaux et différents. Continuer la lecture de « Quelles traces d’anciennes civilisations industrielles auraient-elles pu laisser? »

Les possibilités de séquestration du carbone dans les sols agricoles seraient surévaluées

L’augmentation de la teneur en carbone des sols agricoles et forestiers a souvent été avancée comme moyen de lutter contre les changements climatiques. L’initiative française « 4 pour 1000 » cherche même à réunir tous les acteurs du secteur agricole autour d’un objectif d’augmentation de 0,4 % par année pendant 20 ans du carbone du sol. Une récente étude britannique vient toutefois apporter un sérieux bémol : les pratiques recommandées, bien qu’efficaces et louables pour les sols, comportent de sérieuses limites pratiques limitant leur effet sur le climat. Continuer la lecture de « Les possibilités de séquestration du carbone dans les sols agricoles seraient surévaluées »

Vers un retour du charbon en Inde?

On vante souvent les efforts de l’Inde pour accroître sa production d’électricité décarbonée, que ce soit au moyen du nucléaire ou des énergies intermittentes. Mais les plus récentes nouvelles montrent que l’Inde vient de réduire ses aspirations nucléaires des deux tiers et que son programme PV/éolien a connu d’importants ratés en 2017. Dans un contexte de demande électrique en croissance rapide, le charbon risque de prendre le relais ces prochaines années. Continuer la lecture de « Vers un retour du charbon en Inde? »

Évaluer la soutenabilité des scénarios de transition énergétique

Les grands scénarios de transition énergétique sont-ils vraiment aussi soutenables qu’on le prétend? Tiennent-ils réellement compte de tous les critères voulus de justice sociale et de respect des limites planétaires, ou se contentent-ils de limiter les émissions de CO2? Une équipe finlandaise dirigée par Michael Child s’est récemment penchée sur ces délicats enjeux. Elle a évalué les scénarios existants et proposé quelques garde-fous pour l’élaboration des prochains plans de transition. Continuer la lecture de « Évaluer la soutenabilité des scénarios de transition énergétique »