Le monde a connu un pic du ciment en 2015

Dans un blogue récent, Ugo Bardi attire l’attention sur le déclin de la production mondiale de ciment. Depuis 1940, celle-ci doublait tous les dix ans, à un rythme remarquablement constant et indépendant des crises économiques. Mais en 2015, cette croissance s’arrête sans crier gare. Le phénomène n’a pas encore beaucoup attiré l’attention des médias, mais les nouvelles données pour 2018 confirment ce plafonnement de la production, qui est peut-être un signe avant-coureur de la fin de la croissance. Continuer la lecture de « Le monde a connu un pic du ciment en 2015 »

L’avenir contraint de la production uranifère chinoise

Bien que la Chine détienne en théorie d’importantes réserves d’uranium, le rythme de production sera contraint et la production pourrait plafonner dès 2042. De plus, le pays ne pourra couvrir qu’une faible partie de ses besoins en matière fissile et devra compter sur les importations, ajoutant de la pression sur un marché à l’avenir déjà incertain. Ce sont là les résultats d’une récente étude sur l’avenir de la production d’uranium en Chine. Continuer la lecture de « L’avenir contraint de la production uranifère chinoise »

Le pic charbonnier a été atteint en 2013

En dépit des statistiques rassurantes selon lesquelles les réserves de charbon seraient quasi inépuisables, la production mondiale de charbon a atteint un sommet en 2013 et décline lentement depuis. Certains voudront y voir la preuve que la planète délaisse le charbon pour atteindre ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre. Mais comme les autres carburants fossiles ne suivent pas la même tendance, il est plus raisonnable d’estimer qu’il existe des contraintes géologiques – autrement dit, que la déplétion de la ressource est plus avancée que prévu. Continuer la lecture de « Le pic charbonnier a été atteint en 2013 »

La faible disponibilité du charbon limitera le réchauffement climatique

J’ai publié, en juin dernier, les résultats d’une étude de Durand et Laherrère selon laquelle il n’existait pas assez de carburants fossiles pour alimenter les pires scénarios de réchauffement climatique du GIEC. Ce travail a été accueilli avec scepticisme, mais j’ai pourtant découvert depuis deux autres études qui vont exactement dans le même sens. En résumé, les réserves de charbon sont grossièrement surestimées et ne permettent en aucun cas d’émettre tout le carbone que le GIEC redoute pour 2100. Continuer la lecture de « La faible disponibilité du charbon limitera le réchauffement climatique »

Où en est le pic uranifère?

Une question rarement abordée dans les débats sur l’énergie nucléaire est celle du pic uranifère. Comme le pétrole, l’uranium est une ressource non renouvelable dont l’exploitation connaîtra une phase d’expansion, un plateau et un déclin. Michael Dittmar, de l’Institution de physique des particules de Zurich, en Suisse, est l’un des rares chercheurs à avoir adapté au pic uranifère la méthodologie utilisée pour prévoir le pic pétrolier. Ce texte reprend son important article de 2011 et le met à jour en le confrontant aux plus récentes données de production, celles de 2016. Continuer la lecture de « Où en est le pic uranifère? »

Les limites pratiques du recyclage des batteries au lithium

La consommation mondiale de lithium et de cobalt augmente sensiblement plus vite que la production en raison de forte demande en batteries lithium-ion pour l’industrie automobile. On avance souvent que le recyclage de vieilles batteries va permettre de combler une partie de la différence, mais le recyclage demeure une procédure compliquée, énergivore et plus efficace pour récupérer le cobalt que le lithium. De plus, la capacité mondiale reste très limitée. Un article rédigé par une équipe de l’Académie chinoise des sciences fait le point. Continuer la lecture de « Les limites pratiques du recyclage des batteries au lithium »

Comment le pétrole n’a pas sauvé les baleines

Selon une idée répandue, les nouvelles formes d’énergie se substituent « naturellement » aux plus anciennes, parce qu’elles sont efficaces. Un exemple de cette tendance présumée est celui des baleines, qui auraient été sauvées de l’extinction par l’arrivée de l’industrie pétrolière à partir de 1860. Pas si vite, écrit Richard York. En réalité, le pétrole a facilité une importante relance de l’industrie baleinière, illustrant selon lui combien la technologie est impuissante à résoudre les problèmes environnementaux. Continuer la lecture de « Comment le pétrole n’a pas sauvé les baleines »