Comment le pétrole et le gaz naturel se forment-ils?

Cet extrait de mon livre sur le pétrole (en préparation) décrit en détail le processus de formation et d’accumulation du pétrole et du gaz naturel, y compris dans des détails peu connus du grand public. L’information provient de diverses sources et le texte a été révisé par Bertrand Durand, que je tiens ici à remercier. Géochimiste de réputation mondiale, ancien directeur de la division géologie-géochimie de l’Institut français du pétrole (IFP ) et auteur de nombreux ouvrages, il est, sans jeu de mot, un véritable puits de science. Continuer la lecture de « Comment le pétrole et le gaz naturel se forment-ils? »

Chute de 95 % de l’exploration pétrolière américaine

On sait déjà depuis un moment qu’à l’échelle mondiale, les découvertes de pétrole sont en déclin continu en dépit d’investissements toujours plus élevés. Mais ce qu’on sait moins, c’est que l’exploration est en chute libre aux États-Unis. Le nombre de forages d’exploration diminue chaque année et ne représente plus que 5 % du sommet atteint en 1981. Autrement dit, une fois le pétrole de schiste épuisé, il y ne restera pas grand-chose pour prendre la relève. Continuer la lecture de « Chute de 95 % de l’exploration pétrolière américaine »

Baisse du contenu énergétique de l’essence américaine

Le contenu énergétique de l’essence vendue aux États-Unis a baissé d’environ 4 % en 25 ans. Cette baisse peut sembler minime, mais ce déclin a annulé une partie des gains d’efficacité des moteurs à combustion interne. Il montre également que le système pétrolier ne donne pas tout le rendement qu’on attend de lui. Il suggère enfin que les pétrolières ont de plus en plus tendance à manipuler le contenu du carburant pour contenir la hausse de son prix. Continuer la lecture de « Baisse du contenu énergétique de l’essence américaine »

Le Mexique est devenu un importateur net de pétrole

C’est une nouvelle importante, mais qui est passée inaperçue dans la presse. Le Mexique est passé du statut d’exportateur net à celui d’importateur net de pétrole en novembre 2018. C’est une première en plus de 50 ans pour ce pays, qui était encore l’un des principaux exportateurs mondiaux il y a 15 ans à peine. En plus d’amorcer une ère d’incertitude pour ce pays à l’économie déjà fragile, ce renversement confirme aussi que la déplétion pétrolière est partout à l’œuvre. Continuer la lecture de « Le Mexique est devenu un importateur net de pétrole »

L’énergie pétrolière américaine en six tableaux

On reproche souvent aux estimations de la production pétrolière de ne reposer que sur le volume de la production, en barils, plutôt que sur son contenu énergétique réel. Le détail a son importance, parce que le pétrole que l’on extrait de nos jours est de moins bonne qualité qu’avant. À quantité égale, un pétrole de très mauvaise qualité – comme le pétrole de schiste – peut fournir de 20 à 25 % moins d’énergie qu’un excellent brut. Une étude publiée ce mois-ci innove en montrant l’évolution récente et à venir de la production pétrolière américaine exprimée en contenu énergétique. Continuer la lecture de « L’énergie pétrolière américaine en six tableaux »

Le plastique, avenir de l’industrie pétrolière

Vous pensez que la transition énergétique sonnera bientôt le glas du pétrole? Peu probable. L’industrie pétrolière a déjà une stratégie de défense parfaitement au point, qui consiste à stimuler la production de plastique pour maintenir et faire croître la consommation mondiale d’hydrocarbures. Aux États-Unis seulement, les investissements pétrochimiques ont atteint 185 milliards de dollars ces dernières années. Des masses de plastique s’apprêtent à déferler sur la planète. Continuer la lecture de « Le plastique, avenir de l’industrie pétrolière »

Le fonctionnement des raffineries de pétrole

Les raffineries de pétrole décomposent le pétrole brut en divers composants relativement légers, connus sous le nom de « produits intermédiaires » qui sont ensuite assemblés pour produire une variété de produits finis au contenu normalisé, dont les plus connus sont l’essence, le diesel et le carburéacteur (carburant pour avions à réaction). Cette transformation se fait en plusieurs étapes, qui visent chacune à extraire un peu plus d’hydrocarbures utiles du brut. La partie qui résiste à tous les efforts de raffinage forme le mazout, un carburant industriel dense et visqueux, ainsi que le coke de pétrole, un résidu solide analogue au charbon. Continuer la lecture de « Le fonctionnement des raffineries de pétrole »