L’Amérique latine devient un importateur net de pétrole

L’Amérique latine consomme aujourd’hui plus de pétrole qu’elle n’en produit et à ce titre, est devenue une région importatrice de pétrole. C’est la conclusion à laquelle en arrive l’analyste argentin Demián Morassi, à la lumière des données publiées dans la récente édition du BP Statistical Review of World Energy. Cette nouvelle donne n’est pas une surprise complète, dans la mesure où l’Amérique latine a atteint son pic de production pétrolière dès 2006. Continuer la lecture de « L’Amérique latine devient un importateur net de pétrole »

Il faudra 2 830 ans pour restaurer les sites pétroliers de l’Alberta

Au rythme actuel, les travaux de fermeture des 250 000 puits de pétrole et de gaz hors service en Alberta pourraient s’échelonner sur… 2 830 ans. C’est du moins ce qu’a récemment laissé entendre le responsable de ce dossier à l’agence albertaine de réglementation de l’énergie, Rob Wadsworth, qui a également déploré la faiblesse des lois en vigueur, qui mène la province vers un désastre écologique et financier. La restauration des sites pétroliers coûtera des sommes colossales et les réserves financières constituées à cette fin sont grossièrement insuffisantes. Continuer la lecture de « Il faudra 2 830 ans pour restaurer les sites pétroliers de l’Alberta »

Que penser du plan Legault?

Le Québec réduira sa consommation de pétrole de 40 % d’ici 2030. C’est du moins ce qu’a promis François Legault, premier ministre du Québec, lors de la clôture du congrès de sa formation politique, le 26 mai. Les moyens proposés pour y parvenir doivent être précisés au début de 2020, mais on sait déjà que ce plan visera en priorité les transports, l’industrie et le bâtiment. Mais ces ambitions sont-elles réalistes? Et répondent-elles aux objectifs de l’accord de Paris? Continuer la lecture de « Que penser du plan Legault? »

Comment le pétrole et le gaz naturel se forment-ils?

Cet extrait de mon livre sur le pétrole (en préparation) décrit en détail le processus de formation et d’accumulation du pétrole et du gaz naturel, y compris dans des détails peu connus du grand public. L’information provient de diverses sources et le texte a été révisé par Bertrand Durand, que je tiens ici à remercier. Géochimiste de réputation mondiale, ancien directeur de la division géologie-géochimie de l’Institut français du pétrole (IFP ) et auteur de nombreux ouvrages, il est, sans jeu de mot, un véritable puits de science. Continuer la lecture de « Comment le pétrole et le gaz naturel se forment-ils? »

Chute de 95 % de l’exploration pétrolière américaine

On sait déjà depuis un moment qu’à l’échelle mondiale, les découvertes de pétrole sont en déclin continu en dépit d’investissements toujours plus élevés. Mais ce qu’on sait moins, c’est que l’exploration est en chute libre aux États-Unis. Le nombre de forages d’exploration diminue chaque année et ne représente plus que 5 % du sommet atteint en 1981. Autrement dit, une fois le pétrole de schiste épuisé, il y ne restera pas grand-chose pour prendre la relève. Continuer la lecture de « Chute de 95 % de l’exploration pétrolière américaine »

Baisse du contenu énergétique de l’essence américaine

Le contenu énergétique de l’essence vendue aux États-Unis a baissé d’environ 4 % en 25 ans. Cette baisse peut sembler minime, mais ce déclin a annulé une partie des gains d’efficacité des moteurs à combustion interne. Il montre également que le système pétrolier ne donne pas tout le rendement qu’on attend de lui. Il suggère enfin que les pétrolières ont de plus en plus tendance à manipuler le contenu du carburant pour contenir la hausse de son prix. Continuer la lecture de « Baisse du contenu énergétique de l’essence américaine »

Le Mexique est devenu un importateur net de pétrole

C’est une nouvelle importante, mais qui est passée inaperçue dans la presse. Le Mexique est passé du statut d’exportateur net à celui d’importateur net de pétrole en novembre 2018. C’est une première en plus de 50 ans pour ce pays, qui était encore l’un des principaux exportateurs mondiaux il y a 15 ans à peine. En plus d’amorcer une ère d’incertitude pour ce pays à l’économie déjà fragile, ce renversement confirme aussi que la déplétion pétrolière est partout à l’œuvre. Continuer la lecture de « Le Mexique est devenu un importateur net de pétrole »