Pétrole de schiste : le marché a atteint son point de saturation

L’épuisement de la ressource n’est pas la seule menace qui pèse sur la production américaine de pétrole de schiste. Selon Bill Barnes, un analyste pétrolier américain, la demande mondiale pour ce pétrole très léger aurait atteint sa limite. Non pas parce que le monde est en train de se détourner des carburants fossiles, mais parce que le pétrole de schiste ne permet pas de produire tout le diesel et le kérosène dont l’industrie a besoin, ce qui plafonne le ventes de ce produit. Continue reading « Pétrole de schiste : le marché a atteint son point de saturation »

L’auto est morte, vive le… camion

Plus tôt cette semaine, Ford a annoncé qu’elle cesserait d’ici 2022 la production de tous ses modèles de voitures, sauf la Mustang. Les deux autres grands fabricants américains, General Motors et Fiat-Chrysler, ont déjà annoncé des décisions comparables. Mais ne vous réjouissez pas trop vite : si la voiture arrive en fin de vie, c’est que les consommateurs préfèrent désormais les camions légers, plus gros, plus lourds et plus énergivores. Continue reading « L’auto est morte, vive le… camion »

Brûler massivement du bois aggrave les changements climatiques

Le bois utilisé pour la production d’électricité est-il vraiment une source d’énergie neutre en carbone, comme le présument l’Union européenne et les États-Unis? Bien au contraire, estime John D. Sterman, chercheur au MIT. Brûler du bois émet plus de carbone que brûler du charbon et ce carbone n’est jamais réabsorbé à 100 % par la repousse de la forêt. Et pendant son séjour dans l’atmosphère, il contribue au réchauffement du climat et à l’acidification des océans. Continue reading « Brûler massivement du bois aggrave les changements climatiques »

Les limites pratiques des procès environnementaux

Les procès environnementaux se multiplient partout dans le monde. Mais quelle est la légitimité des tribunaux à contraindre les gouvernements et surtout, quelles sont les chances que ceux-ci acceptent de se soumettre à des jugements d’une très grande portée? Pour Joel Stronberg, un analyste américain du secteur de l’énergie, ces procès rencontreront vite leurs limites et les militants doivent penser à la suite des choses. Continue reading « Les limites pratiques des procès environnementaux »

Vers une éolienne déformable de 50 MW

Une équipe américaine travaille actuellement à la conception d’une éolienne géante de 50 MW qui pourraient être déployée dès 2025. Ceci fracasserait le record actuel, celui d’une éolienne de 8,8 MW déployée au début d’avril dans un parc situé au large de l’Écosse. En plus d’être plus haut que la tour Eiffel, le nouvel appareil se distinguera par un système de pales à la voilure déformable, réduisant automatiquement sa voilure par vent trop violent ou lors d’ouragans. Continue reading « Vers une éolienne déformable de 50 MW »

Quelles traces d’anciennes civilisations industrielles auraient-elles pu laisser?

Nous présumons habituellement qu’il n’y a pas eu d’autres civilisations que celles des humains dans l’histoire de la Terre. Mais qu’en savons-nous au juste? S’il y avait eu d’autres espèces intelligentes dans le lointain passé de la planète, quelles traces auraient-elles laissées? Et où devrions-nous les chercher? Ces questions ne sont pas que théoriques : elles nous permettent d’envisager l’Anthropocène et l’avenir de l’humanité sous des angles nouveaux et différents. Continue reading « Quelles traces d’anciennes civilisations industrielles auraient-elles pu laisser? »

Du solaire à 2 cents le kWh, vraiment?

La fin de l’année 2017 a été marquée par divers appels d’offres pour des centrales solaires emportés pour des montants de l’ordre de 2 cents du kWh. Ces projets, situés en Arabie saoudite, au Mexique et au Chili, ne reflètent pas les prix pratiqués en Europe (4,67 cents pour les plus récents contrats, attribués en Allemagne en février 2018). Leurs promoteurs peuvent-ils vraiment livrer la marchandise, et dans quelles conditions? Quels sont les risques? Continue reading « Du solaire à 2 cents le kWh, vraiment? »