L’approvisionnement électrique de l’Allemagne ne sera plus assuré dès l’hiver 2020

Les énergies intermittentes posent des problèmes lorsque la production d’électricité rencontre un creux et qu’il y a une pointe de demande. Selon cette analyse, l’Allemagne pourrait faire face à une telle situation dès 2020 et ne pas pouvoir couvrir 100% des besoins en électricité. (PG)

Allemagne Energies

Dans leur dernier bilan prévisionnel de l´équilibre offre – demande d´électricité, publié en janvier 2018, les gestionnaires des réseaux de transport allemands mettent en garde contre de potentielles pénuries dans l’offre d’électricité. D´ici deux ans l´Allemagne pourrait ne plus être en mesure d’assurer la sécurité de l´approvisionnement en électricité sans apport des pays frontaliers, une circonstance n’étant pas sans incidence sur la situation électrique du couple franco – allemand.

Malgré le développement massif des énergies renouvelables atteignant une part de 33,1% à  la production d´électricité fin 2017 /1/,  l´Allemagne a fait jusqu´à maintenant partie du groupe de tête en matière de sécurité d´approvisionnement. Mais suivant le dernier pronostic des gestionnaires de réseaux de transport allemands (GRT) /2/,  l´Allemagne ne serait plus en mesure d´assurer la sécurité de l´approvisionnement d´ici 2 ans  par ses propres moyens lors des vagues de froid sévère.

Comme RTE, les GRT allemands publient  annuellement…

Voir l’article original 898 autres mots

« Les limites à la croissance », une vérité qui dérange (vraiment)

Paru en 1972, plusieurs fois réédité et mis à jour, mille fois critiqué par des gens qui ne l’avaient pas lu, ce livre reste une référence de base dans les milieux écologistes. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, ce texte rédigé par un militant belge en offre un aperçu intéressant. (PG)

Journal d'écologie critique

J’ai décidé de vous présenter quelques livres qui m’ont marqué, qui sont des piliers de ma prise de conscience et de mon engagement, et que je pense utile de vous partager. Je ne sais pas encore à quelle fréquence je les publierai.

Pourquoi ce livre ?

Comme premier livre, j’ai choisi de vous présenter un ouvrage scientifique qui a fait beaucoup de bruit lors de sa parution, en 1972. Il a secoué le monde entier, et a ouvert des discussions, des polémiques, des débats, au sein des monde économique et politique… avant d’être jeté aux oubliettes. Mais si c’est le premier que je vous présente, c’est aussi car je considère qu’il est le plus important, le plus actuel, et le plus urgent à lire aujourd’hui.

Le titre que j’ai choisi pour cet article n’est pas anodin. En effet, Une Vérité Qui Dérange est le titre du film de Al Gore…

Voir l’article original 1 258 autres mots

L’exploitation gazière fait bondir les émissions de gaz à effet de serre

Une nouvelle étude vient confirmer que l’exploitation du gaz naturel, et celle qui repose sur la fracturation hydraulique en particulier, fait bondir les émissions de gaz à effet de serre. Selon l’Envirionmental Defence Fund, les fuites de méthane liées aux puits forés par fracturation représenteraient des émissions équivalant à celles de 11 centrales électriques au charbon, et ce, en Pennsylvanie seulement. Continuer la lecture de « L’exploitation gazière fait bondir les émissions de gaz à effet de serre »

La température de l’Arctique 25 degrés au-dessus de la normale

L’extrémité nord du Groenland a connu des températures exceptionnellement chaudes les 19 et 20 février dernier. L’écart de température avec la normale a atteint jusqu’à 25 °C et la température a dépassé le point de congélation pendant près de 24 heures d’affilée, une anomalie extrême en hiver sous ces latitudes où le soleil s’est couché en octobre et ne reviendra pas avant mars. Continuer la lecture de « La température de l’Arctique 25 degrés au-dessus de la normale »

Le manque de sable ralentit l’exploitation des schistes américains

La reprise des activités de fracturation hydraulique aux États-Unis se heurte à un obstacle inattendu : le manque de sable. Le directeur financier de la pétrolière Halliburton a même admis la semaine dernière que cette pénurie pourrait représenter des pertes de 10 cents par action au premier trimestre 2018 – soit une perte sèche de l’ordre de 87,5 millions de dollars en trois mois seulement pour son entreprise. Continuer la lecture de « Le manque de sable ralentit l’exploitation des schistes américains »

Terre-Neuve souhaite tripler sa production pétrolière d’ici 2030

Affectée par un lent déclin de sa production pétrolière depuis 2007, Terre-Neuve se lance dans un vaste projet d’exploration visant à relancer cette activité. L’objectif consiste à tripler sa production d’ici 2030, la faisant passer de 210 000 à 650 000 barils par jour. Les principaux secteurs visés ne se trouvent pas dans le golfe du Saint-Laurent, mais loin au large, au nord-est de la province. Continuer la lecture de « Terre-Neuve souhaite tripler sa production pétrolière d’ici 2030 »

La fuite d’un rapport confidentiel du GIEC confirme le retard de la lutte contre les changements climatiques

Un rapport préliminaire et confidentiel du GIEC, qui vient de fuir dans les médias, admet qu’il y a très peu de chances que l’on puisse contenir la hausse des températures globales à + 1,5 °C d’ici 2100, comme le visent les accords de Paris. Selon les experts de l’ONU, ce seuil pourrait même être dépassé dès les années 2040. Le rapport insiste sur les graves conséquences d’un dépassement, même minime. Continuer la lecture de « La fuite d’un rapport confidentiel du GIEC confirme le retard de la lutte contre les changements climatiques »