Le prix des panneaux solaires repart à la hausse

En mai dernier, la décision du gouvernement chinois de couper les subventions consenties à l’énergie solaire a provoqué le chaos dans l’industrie locale des panneaux photovoltaïques. Le choc se résorbe toutefois plus vite que prévu et le prix du panneau solaire repart à la hausse. La fin des subventions a nui au déploiement d’installations solaires en Chine, mais pas autant qu’on l’avait d’abord craint. Dans l’ensemble, le secteur chinois des renouvelables est soutenu par une forte demande en énergie. Continuer la lecture de « Le prix des panneaux solaires repart à la hausse »

La (trop) lente diffusion des technologies énergétiques

Le progrès technologique peut-il vraiment nous sauver? Si une nouvelle forme d’énergie salvatrice était inventée demain, pourrait-on la déployer assez vite pour décarboner le monde d’ici 2050? Les travaux d’une équipe dirigée par Robert Gross, de l’Imperial College de Londres, concluent que le délai moyen d’adoption des quatre dernières grandes technologies de production électrique a été de… 43 ans. Et encore, au terme de ce délai, ces technologies étaient bien établies, mais pas encore dominantes. Continuer la lecture de « La (trop) lente diffusion des technologies énergétiques »

Comprendre le Green New Deal

Pourquoi le Green New Deal déchaîne-t-il tant de passions aux États-Unis? Cette résolution de 14 pages, présentée au Congrès américain le 7 février dernier par la représentante Alexandria Ocasio-Cortez et le sénateur Ed Markey, propose de profonds changements aux principes guidant l’action du gouvernement fédéral américain. Cette analyse montre que si la dimension écologique du document est assez convenue, la partie politique est une véritable bombe, qui s’attaque de front aux acquis de 40 ans de gouvernance néolibérale. Continuer la lecture de « Comprendre le Green New Deal »

Le plastique, avenir de l’industrie pétrolière

Vous pensez que la transition énergétique sonnera bientôt le glas du pétrole? Peu probable. L’industrie pétrolière a déjà une stratégie de défense parfaitement au point, qui consiste à stimuler la production de plastique pour maintenir et faire croître la consommation mondiale d’hydrocarbures. Aux États-Unis seulement, les investissements pétrochimiques ont atteint 185 milliards de dollars ces dernières années. Des masses de plastique s’apprêtent à déferler sur la planète. Continuer la lecture de « Le plastique, avenir de l’industrie pétrolière »

Le monde a connu un pic du ciment en 2015

Dans un blogue récent, Ugo Bardi attire l’attention sur le déclin de la production mondiale de ciment. Depuis 1940, celle-ci doublait tous les dix ans, à un rythme remarquablement constant et indépendant des crises économiques. Mais en 2015, cette croissance s’arrête sans crier gare. Le phénomène n’a pas encore beaucoup attiré l’attention des médias, mais les nouvelles données pour 2018 confirment ce plafonnement de la production, qui est peut-être un signe avant-coureur de la fin de la croissance. Continuer la lecture de « Le monde a connu un pic du ciment en 2015 »

Le fonctionnement des raffineries de pétrole

Les raffineries de pétrole décomposent le pétrole brut en divers composants relativement légers, connus sous le nom de « produits intermédiaires » qui sont ensuite assemblés pour produire une variété de produits finis au contenu normalisé, dont les plus connus sont l’essence, le diesel et le carburéacteur (carburant pour avions à réaction). Cette transformation se fait en plusieurs étapes, qui visent chacune à extraire un peu plus d’hydrocarbures utiles du brut. La partie qui résiste à tous les efforts de raffinage forme le mazout, un carburant industriel dense et visqueux, ainsi que le coke de pétrole, un résidu solide analogue au charbon. Continuer la lecture de « Le fonctionnement des raffineries de pétrole »

Réduire les émissions de GES liées à la production du ciment

La fabrication de ciment est l’une des activités industrielles les plus émettrices de gaz à effet de serre (GES) dans le monde. L’énergie nécessaire au procédé représente environ 40% des émissions, mais 60 % provient du calcaire lui-même, qui libère du carbone sous forme de CO2 lors qu’il se transforme en ciment. Ce texte présente les trois avenues envisagées pour réduire les émissions des cimenteries : réduction des pertes de chaleur, carburants alternatifs et modifications à la composition du ciment. Continuer la lecture de « Réduire les émissions de GES liées à la production du ciment »