La covid-19 a facilité l’adoption des nouveaux carburants maritimes

La nouvelle norme IMO 2020 imposant l’utilisation de carburants maritimes moins soufrés est entrée en vigueur le 1er janvier 2020 dans un climat d’appréhension. Les raffineries de pétrole ne paraissaient pas prêtes à fournir les quantités voulues de mazout à faible teneur en soufre et on craignait que les armateurs ne se rabattent sur du carburant diesel, provoquant une flambée des prix pour ce carburant. Mais ces craintes ne se sont pas matérialisées et la transition a été facilitée par une alliée imprévue : la covid-19. Continuer la lecture de « La covid-19 a facilité l’adoption des nouveaux carburants maritimes »

Les contrats à long terme, obstacle au retrait des carburants fossiles

Une étude récemment publiée par la Union of Concerned Scientists jette un éclairage intéressant sur les contrats à long terme d’approvisionnement en carburants fossiles, principalement en charbon. Ces contrats sont monnaie courante dans le secteur américain de la production électrique. Leur durée est variable, mais va de quelques années à quelques décennies – 50 ans dans certains cas. Pour nombre de producteurs d’électricité, ces engagements à long terme, aux conditions souvent très dures, sont un sérieux obstacle à l’abandon des carburants fossiles et à l’adoption d’énergies renouvelables. Continuer la lecture de « Les contrats à long terme, obstacle au retrait des carburants fossiles »

L’électricité rationnée dans trois provinces chinoises

Trois provinces chinoises comptant près de 150 millions d’habitants connaissent de graves problèmes d’approvisionnement en électricité. Les autorités ont imposé de strictes mesures de contrôle de la consommation de courant dès le 14 décembre et la crise semble devoir durer tout l’hiver. Le temps exceptionnellement froid et une activité industrielle très élevée ont fait gonfler la demande en charbon, dont le cours s’est envolé sur fond de pénurie. Cette crise se déroule sur le fond d’un embargo chinois sur le charbon australien, en vigueur depuis la fin de l’été. Continuer la lecture de « L’électricité rationnée dans trois provinces chinoises »

Covid et pétrole : l’état des lieux en décembre 2020

L’hiver qui vient sera très dur, sans doute le sommet de la crise de la covid. L’industrie pétrolière, pour sa part, connaît déjà un redressement remarquable. Ce sont là les principales conclusions du plus récent rapport mensuel de Rystad Energy sur les effets de la covid-19 sur le pétrole. Ses analystes fournissent aussi un tableau des délais de vaccination dans les diverses régions du monde et observent qu’après plusieurs années de stagnation, le déploiement des énergies renouvelables a bondi de 34 % cette année. Continuer la lecture de « Covid et pétrole : l’état des lieux en décembre 2020 »

Batteries de stockage : l’état des lieux

L’industrie du stockage par batterie a récemment pris un envol considérable. L’évolution des produits et des pratiques est si rapide qu’une partie de ce qui était vrai il y a deux ans ne l’est déjà plus. C’est pourquoi la firme de génie DNV GL propose des rapports annuels comportant une évaluation du marché et des essais en laboratoire de la durée de vie de plusieurs batteries commerciales. Le troisième de ces rapports annuels, le 2020 Battery Performance Scorecard vient de sortir et dresse un état de lieux utile, dans cette industrie où le vocabulaire de la performance et de la durabilité est encore mal établi. Continuer la lecture de « Batteries de stockage : l’état des lieux »

Pour en finir avec les énergies «pilotables»

 

Une certaine littérature sur l’énergie évoque volontiers le caractère « pilotable » des installations électriques fossiles ou nucléaires. Dans l’esprit de ceux qui l’utilisent, ce terme désigne la capacité à produire de l’électricité de manière prévisible et mobilisable à tout moment. Dans ce modèle, une énergie est pilotable ou elle ne l’est pas, il n’existe pas de situation intermédiaire. L’idée est séduisante, mais elle amalgame deux propriétés très différentes des équipements de production électrique et ne correspond pas à la manière dont l’industrie gère réellement l’alimentation des réseaux. Le moment est venu d’apporter une compréhension plus fine de la manière dont les producteurs gèrent la production d’électricité et les variations de la demande. Continuer la lecture de « Pour en finir avec les énergies «pilotables» »

L’Arabie saoudite paie son dividende pétrolier à crédit

C’est une histoire inouïe : Aramco, la grande compagnie pétrolière nationalisée de l’Arabie Saoudite, est à court d’argent et emprunte désormais des milliards de dollars pour payer les dividendes promis à ses actionnaires. Les dividendes sont normalement le moyen de partager les profits d’une entreprise. Mais Aramco perd de l’argent depuis le début de 2020 et est liée par un engagement à verser 75 milliards de dollars par année en dividendes. Continuer la lecture de « L’Arabie saoudite paie son dividende pétrolier à crédit »

Comprendre la valeur des scénarios énergétiques

Plusieurs grandes organisations publient des scénarios décrivant l’évolution à venir des systèmes énergétiques, le plus souvent à l’horizon 2050. Comment ces scénarios sont-ils conçus? Comment leur forces et leurs faiblesses se comparent-elles? Quelle est ultimement leur utilité et leur degré de validité? Une étude de DIW Berlin, l’Institut allemand pour la recherche économique, publiée en 2019, propose plusieurs pistes pour mieux comprendre la valeur des nombreux modèles actuellement proposés. Continuer la lecture de « Comprendre la valeur des scénarios énergétiques »

Les causes du boom du solaire + batterie aux États-Unis

Les parcs photovoltaïques adossés à du stockage par batterie étaient rares aux États-Unis en 2015. Ils étaient aussi de très petite taille, la capacité de stockage dépassant rarement 1 MW. Mais le prix de la technologie a baissé. Les projets se multiplient depuis 2018 et vont encore s’accélérer d’ici 2025. De plus, la taille du stockage augmente rapidement : les plus grands projets devraient être de l’ordre du gigawatt en 2025, soit 1000 fois plus que dix ans plus tôt. Il s’agit là des principaux constats d’une conférence en ligne sur le solaire + batteries organisée par la firme de génie DNV GL le 10 novembre. Continuer la lecture de « Les causes du boom du solaire + batterie aux États-Unis »

Covid-19 : pas d’effet sur la consommation d’électricité

La crise de la covid-19 n’a pas d’effets nets sur la consommation d’électricité aux États-Unis selon une étude récente du National Bureau of Economic Research, un organisme réputé se consacrant à la recherche économique. La demande des secteurs commercial et industriel a bel et bien diminué de manière importante, mais cette baisse a été compensée par une augmentation de la consommation résidentielle liée au télétravail. Qui plus est, les individus assument désormais le coût de cette énergie. Continuer la lecture de « Covid-19 : pas d’effet sur la consommation d’électricité »