La transition énergétique prendra… 363 ans

Ken Caldeira, un climatologue du Carnegie Institution for Science, a calculé il y a 15 ans que pour atteindre nos objectifs de réduction de gaz à effet de serre, il faudrait ajouter chaque jour, de 2000 à 2050, l’équivalent d’une centrale nucléaire en énergie propre. Le MIT Technology Review rapporte aujourd’hui que Caldeira a récemment calculé où nous en étions rendus. Résultat : au rythme actuel, la transition énergétique ne sera pas terminée avant 363 ans. Continuer la lecture de « La transition énergétique prendra… 363 ans »

Le modèle de transition de Jacobson inapplicable en Angleterre

L’automne dernier, le controversé professeur Mark Z.Jacobson, de l’Université Stanford, publiait un plan de transition vers une énergie décarbonée pour 139 pays. Une récente analyse réalisée par Clara Franziska Heuberger du Imperial College de Londres conclut que le projet de Jacobson néglige de nombreux facteurs et qu’il exposerait l’Angleterre à de fréquents black-out. Les modèles de transition, souligne la chercheure, sont conçus pour répondre à des questions précises et leurs résultats s’avèrent souvent inapplicables en conditions réelles. Continuer la lecture de « Le modèle de transition de Jacobson inapplicable en Angleterre »

Le nucléaire inefficace comme réserve d’énergie pilotable

Les énergies intermittentes ont besoin de sources d’énergie pilotables pour compenser leurs périodes de faible production. Le nucléaire peut-il efficacement jouer ce rôle? Craig Morris, fellow de l’Institute for Advanced Sustainability Studies de Potsdam, croit que non. Dans un récent rapport de 57 pages, il décrit les résultats d’un intense débat scientifique qui a eu lieu en Allemagne il y a dix ans. Peu diffusée en dehors du monde germanophone, cette discussion a débouché sur l’abandon du nucléaire allemand. Continuer la lecture de « Le nucléaire inefficace comme réserve d’énergie pilotable »

Le paysage énergétique allemand en 2017

Bilan de la production d’énergie (et particulièrement d’électricité renouvelable) en Allemagne en 2017. La production électrique renouvelable augmente et atteint une part de 33,1 % (2016 : 29 %) de la production brute et de 36,1 % (2016 : 32,3 %) de la consommation nationale d’électricité. La part des énergies intermittentes (éolien et de solaire) atteint 22,2 % (2016 : 18 %) de la production brute d’électricité. (PG)

Allemagne Energies

Selon les publications citées en référence, l’évolution énergétique en Allemagne sur 2017 se caractérise comme suit.

La consommation d’énergie primaire et la consommation de l´électricité augmentent légèrement d´environ 0,8% chacune par rapport à 2016. Les objectifs 2020 pour la réduction de la consommation ne seront très vraisemblablement plus atteints. 

La production d´électricité des filières renouvelables augmente considérablement et atteint une part de 33,1% (2016: 29%) à la production brute et de 36,1% (2016: 32,3%) à la consommation nationale  d´électricité. Les énergies renouvelables intermittentes d´éolien et de solaire atteignent une part de 22,2% (2016: 18%) à la production brute d´électricité.

Le solde des échanges allemands reste très exportateur et atteint un nouveau record avec 54 TWh. 

Les émissions de gaz à effet de serre stagnent pour la 4ème année consécutive malgré une baisse des émissions du secteur de l´électricité. 


La consommation d’énergie primaire augmente légèrement

La consommation d’énergie primaire atteint les…

Voir l’article original 1 134 autres mots

Quelle sera la véritable durée des vie des panneaux solaires?

Les panneaux solaires sont généralement garantis pour 25 ans. Selon la firme danoise DNV GL, qui effectue des essais systématiques depuis des années, cette durée de vie sera atteinte dans la plupart des cas. Il existe toutefois de fortes variations d’un fabricant à l’autre et même d’une production à l’autre au sein d’une même entreprise de fabrication. Le quart des panneaux testés en 2017 présentaient des défauts qui pourraient à terme menacer stabilité financière d’un exploitant commercial. Continuer la lecture de « Quelle sera la véritable durée des vie des panneaux solaires? »

La transition énergétique prisonnière d’une spirale de la mort?

La baisse des coûts des renouvelables ne les a pas rendues réellement plus désirables pour les entreprises du secteur énergétique. Dans les faits, le coût élevé des investissements et leur faible rentabilité se sont traduits par la chute des profits et de la valeur des entreprises.

Pourquoi les investissements stagnent-ils dans les énergies renouvelables, alors que l’argent coule à flots dans un secteur structurellement déficitaire comme celui du pétrole de schiste? La réponse se situe du côté de la libéralisation des marchés et des politiques fondées sur une compétition excessive. Les profits sont à la baisse, entraînant une véritable « spirale de la mort » pour les producteurs d’énergie – et l’impossibilité d’atteindre les objectifs de réduction des émissions d’ici 2050. Une récente étude de Trade Unions for Energy Democracy, un groupe international de réflexion sur les enjeux énergétiques, expose les mécanismes de ce qu’elle qualifie de « calamité se déroulant au ralenti ». Continuer la lecture de « La transition énergétique prisonnière d’une spirale de la mort? »

L’approvisionnement électrique de l’Allemagne ne sera plus assuré dès l’hiver 2020

Les énergies intermittentes posent des problèmes lorsque la production d’électricité rencontre un creux et qu’il y a une pointe de demande. Selon cette analyse, l’Allemagne pourrait faire face à une telle situation dès 2020 et ne pas pouvoir couvrir 100% des besoins en électricité. (PG)

Allemagne Energies

Dans leur dernier bilan prévisionnel de l´équilibre offre – demande d´électricité, publié en janvier 2018, les gestionnaires des réseaux de transport allemands mettent en garde contre de potentielles pénuries dans l’offre d’électricité. D´ici deux ans l´Allemagne pourrait ne plus être en mesure d’assurer la sécurité de l´approvisionnement en électricité sans apport des pays frontaliers, une circonstance n’étant pas sans incidence sur la situation électrique du couple franco – allemand.

Malgré le développement massif des énergies renouvelables atteignant une part de 33,1% à  la production d´électricité fin 2017 /1/,  l´Allemagne a fait jusqu´à maintenant partie du groupe de tête en matière de sécurité d´approvisionnement. Mais suivant le dernier pronostic des gestionnaires de réseaux de transport allemands (GRT) /2/,  l´Allemagne ne serait plus en mesure d´assurer la sécurité de l´approvisionnement d´ici 2 ans  par ses propres moyens lors des vagues de froid sévère.

Comme RTE, les GRT allemands publient  annuellement…

Voir l’article original 898 autres mots