Du solaire à 2 cents le kWh, vraiment?

La fin de l’année 2017 a été marquée par divers appels d’offres pour des centrales solaires emportés pour des montants de l’ordre de 2 cents du kWh. Ces projets, situés en Arabie saoudite, au Mexique et au Chili, ne reflètent pas les prix pratiqués en Europe (4,67 cents pour les plus récents contrats, attribués en Allemagne en février 2018). Leurs promoteurs peuvent-ils vraiment livrer la marchandise, et dans quelles conditions? Quels sont les risques? Continuer la lecture de « Du solaire à 2 cents le kWh, vraiment? »

Vers un retour du charbon en Inde?

On vante souvent les efforts de l’Inde pour accroître sa production d’électricité décarbonée, que ce soit au moyen du nucléaire ou des énergies intermittentes. Mais les plus récentes nouvelles montrent que l’Inde vient de réduire ses aspirations nucléaires des deux tiers et que son programme PV/éolien a connu d’importants ratés en 2017. Dans un contexte de demande électrique en croissance rapide, le charbon risque de prendre le relais ces prochaines années. Continuer la lecture de « Vers un retour du charbon en Inde? »

Retour d’expérience du premier appel d’offres combinant solaire et éolien

Le blogue Allemagne Énergie rapporte que l’éolien n’a pas fait recette en Allemagne lors du dernier appel d’offre pour de nouvelles tranches d’énergie renouvelable cette année. Le solaire semble avoir pris l’avantage point de vue coût, mais on peut se demander si cette concentration dans le PV ne va pas exacerber les problèmes d’équilibrage de l’offre et de la demande. (PG)

Allemagne Energies

Le premier appel d’offres bi-technologies photovoltaïque et éolien terrestre s´est avéré un échec. Seules des offres « photovoltaïque » ont été retenues avec une valeur de référence moyenne de 4,67 c€/kWh. En revanche aucune des 18 offres « éolien terrestre » n’a reçu l’adjudication.

Répondant à un souhait de la commission européenne, l´Allemagne prévoit deux fois par an des appels d´offres pilotes de 200 MW chacun, ouverts à des projets d’éoliennes terrestres et d’installations solaires photovoltaïques /1/.

Les résultats  du premier appel d’offres bi-technologies, lancé en février 2018 ont été publiés par l´agence fédérale de réseau (Bundesnetzagentur) le 12 avril 2018 /2/. Seules des offres « photovoltaïque » ont été retenues avec une valeur de référence moyenne de 4,67 c€/kWh. Les offres retenues varient entre 3,96 c€/kWh et 5,76 c€/kWh. La valeur de référence moyenne du dernier appel d´offres purement « photovoltaïque » en février 2018 était avec 4,33 c€/kWh légèrement inférieur /3/.

Les conditions de participation au premier…

Voir l’article original 460 autres mots

Compétitivité des carburants de synthèse pour le transport maritime en 2040

Le transport maritime international est actuellement responsable d’environ 2,1 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et de quantités considérables de polluants soufrés. Pourra-t-on bientôt remplacer le diesel par des carburants de synthèse? Une récente étude réalisée par l’Université technique de Lappeenranta, en Finlande, a évalué les coûts probables de divers carburants à l’horizon 2040 et a conclu à des prix de 10 à 25 % plus élevés que dans le contexte actuel. La différence est jouable avec une réglementation internationale appropriée. Continuer la lecture de « Compétitivité des carburants de synthèse pour le transport maritime en 2040 »

Évaluer la soutenabilité des scénarios de transition énergétique

Les grands scénarios de transition énergétique sont-ils vraiment aussi soutenables qu’on le prétend? Tiennent-ils réellement compte de tous les critères voulus de justice sociale et de respect des limites planétaires, ou se contentent-ils de limiter les émissions de CO2? Une équipe finlandaise dirigée par Michael Child s’est récemment penchée sur ces délicats enjeux. Elle a évalué les scénarios existants et proposé quelques garde-fous pour l’élaboration des prochains plans de transition. Continuer la lecture de « Évaluer la soutenabilité des scénarios de transition énergétique »

La résilience du réseau électrique américain repose encore sur le charbon

Du 27 décembre 2017 au 8 janvier 2018, les États-Unis ont vécu une « bombe cyclonique » marquée par une vague de froid couvrant la majeure partie du pays, ce qui a sollicité le réseau électrique à sa limite. Une récente étude du Département de l’énergie montre que sans l’apport du charbon utilisé comme réserve, des millions d’Américains auraient été privés de courant au plus fort de la crise. Les énergies renouvelables n’ont pas été à la hauteur et les auteurs s’alarment de la perte de résilience du réseau électrique américain. Continuer la lecture de « La résilience du réseau électrique américain repose encore sur le charbon »

Faible impact des renouvelables sur les carburants fossiles en Chine

La Chine s’est lancée dans un vaste programme de déploiement d’énergies renouvelables. Mais ces énergies propres remplacent-elles vraiment les énergies fossiles ou ne font-elles que s’y ajouter? Deux chercheurs chinois se sont penchés sur la question et notent que la substitution demeure limitée, bien qu’elle dépasse ce qui a été observé ailleurs dans le monde. Continuer la lecture de « Faible impact des renouvelables sur les carburants fossiles en Chine »

Les émissions mondiales de CO2 repartent à la hausse

En 2017, la croissance de la production énergétique mondiale a été dominée par les carburants fossiles, notamment par un retour en force du charbon. En conséquence, les émissions de CO2, qui étaient assez stables depuis trois ans, ont augmenté de 1,4 % l’année dernière. Il s’agit là des principaux constats du nouveau rapport annuel de l’Agence internationale de l’énergie (IEA) sur le statut mondial de l’énergie et des émissions de gaz carbonique, qui montre une dégradation de presque tous les indicateurs. Continuer la lecture de « Les émissions mondiales de CO2 repartent à la hausse »

Baisse de 30 % du solaire américain

Le rythme d’installation des panneaux solaires a diminué de 30% en 2017 par rapport à l’année précédente aux États-Unis, selon une étude publiée aujourd’hui par la SEIA, une association de producteurs d’énergie solaire. La baisse, très marquée dans le secteur résidentiel et l’industrie électrique, n’a pas été compensée par la légère hausse enregistrée dans le secteur commercial et institutionnel. On s’attend une fois de plus à des résultats médiocres en 2018. Continuer la lecture de « Baisse de 30 % du solaire américain »

La transition énergétique prendra… 363 ans

Ken Caldeira, un climatologue du Carnegie Institution for Science, a calculé il y a 15 ans que pour atteindre nos objectifs de réduction de gaz à effet de serre, il faudrait ajouter chaque jour, de 2000 à 2050, l’équivalent d’une centrale nucléaire en énergie propre. Le MIT Technology Review rapporte aujourd’hui que Caldeira a récemment calculé où nous en étions rendus. Résultat : au rythme actuel, la transition énergétique ne sera pas terminée avant 363 ans. Continuer la lecture de « La transition énergétique prendra… 363 ans »