Pétrole : le prix et la demande se rétablissent graduellement

Les médias ont été prompts à souligner la débandade des prix du pétrole en avril. Ils montrent moins d’empressement à parler de leur redressement actuel, qui est lent mais soutenu. Les contrats à terme à prix négatif n’ont duré que quelques jours et le prix du pétrole a aujourd’hui retrouvé son niveau du début de mars. Il reste déprimé, mais pas à un niveau représentant un enjeu existentiel immédiat pour l’industrie pétrolière. Continuer la lecture de « Pétrole : le prix et la demande se rétablissent graduellement »

La fermeture de puits de pétrole, une option risquée et coûteuse

S’il y a une chose que les entreprises pétrolières cherchent à éviter à tout prix, c’est la fermeture temporaire de puits. Car le redémarrage est toujours coûteux et il est souvent impossible de retrouver le débit d’origine. Au point où certains experts se demandent si les fermetures actuelles, loin de préserver la ressource, n’accéléreront pas la déplétion pétrolière. Et au point aussi où les ingénieurs russes envisagent de brûler le pétrole excédentaire, plutôt que de ralentir la production. Continuer la lecture de « La fermeture de puits de pétrole, une option risquée et coûteuse »

Plus que 35 ans de charbon aux États-Unis

Existe-t-il vraiment des réserves de charbon pour plusieurs siècles? Plusieurs spécialistes de la question ont émis de sérieux doutes à ce sujet dans le passé, mais les réserves mondiales de charbon demeurent très mal connues et les études géologiques de qualité sont rares. De récents travaux, très peu rapportés dans les médias, ont permis de ramener les réserves du plus grand gisement américain de 250 à… 35 ans. La réalité, c’est que la majeure partie de la ressource en place demeure totalement inexploitable. Continuer la lecture de « Plus que 35 ans de charbon aux États-Unis »

La demande pétrolière en baisse de 6,4 % en 2020

Rystad Energy, l’agence de renseignement privée du secteur pétrolier, a publié hier une mise à jour de son rapport sur les effets de la Covid-19. L’accent est mis sur les effets de la crise sur le secteur énergétique. On prévoit une baisse de 6,4 % de la demande pétrolière sur l’ensemble de l’année 2020. La firme indique aussi que la pandémie montre d’évidents signes de ralentissement en Europe occidentale. Le nombre de décès devrait rester modéré, compte tenu des quantités très élevées de personnes réellement infectées. Continuer la lecture de « La demande pétrolière en baisse de 6,4 % en 2020 »

L’épidémie en train de se stabiliser

L’expert pétrolier Jean Laherrère a eu l’idée d’appliquer à la Covid-19 les méthodes d’analyse qu’il utilise pour prévoir l’échéance du pic pétrolier. Selon lui, l’épidémie serait proche de son sommet ou l’aurait déjà dépassé en France, en Italie et en Espagne. Sa méthode lui permet aussi d’estimer le nombre de morts que fera ultimement la maladie dans divers pays – entre 5 000 et 10 000 en France. Continuer la lecture de « L’épidémie en train de se stabiliser »

Covid-19 : 2,9 millions de Français atteints le 1er mai?

Près de 2,9 millions de Français pourraient être atteints de Covid-19 d’ici le 1er mai, pour un total de 19,2 millions de cas dans le monde. La crise sanitaire, bien que brutale, aura toutefois un effet limité sur la production pétrolière mondiale, qui ne devrait diminuer que de 4 % en 2020. Il s’agit là des principales conclusions d’un rapport à diffusion limitée publié le 24 mars par Rystad Energy, l’un des leaders du renseignement pétrolier dans le monde. Continuer la lecture de « Covid-19 : 2,9 millions de Français atteints le 1er mai? »

Les ventes mondiales de VÉ ont reculé de 14 % en juillet

Les ventes mondiales de véhicules électriques ont chuté de 14 % en juillet dernier. C’est la première fois qu’on observe un tel déclin, les ventes de VÉ montrant ordinairement une progression soutenue. Le ralentissement général qui affecte actuellement l’industrie automobile y est certainement pour quelque chose. Mais le principal moteur de ce déclin est le retrait partiel des subventions à l’achat de VÉ en Chine. Continuer la lecture de « Les ventes mondiales de VÉ ont reculé de 14 % en juillet »

L’Amérique latine devient un importateur net de pétrole

L’Amérique latine consomme aujourd’hui plus de pétrole qu’elle n’en produit et à ce titre, est devenue une région importatrice de pétrole. C’est la conclusion à laquelle en arrive l’analyste argentin Demián Morassi, à la lumière des données publiées dans la récente édition du BP Statistical Review of World Energy. Cette nouvelle donne n’est pas une surprise complète, dans la mesure où l’Amérique latine a atteint son pic de production pétrolière dès 2006. Continuer la lecture de « L’Amérique latine devient un importateur net de pétrole »

Pour en finir avec l’uranium marin

Le thème de l’extraction de l’uranium de l’eau de mer revient sans cesser hanter les discussions sur la disponibilité totale de ce carburant. Selon ses partisans, cette technique nous donnerait accès à des quantités illimitées d’énergie. Quelques projets de recherche dans le domaine semblent donner de la crédibilité à cette thèse. Et pourtant, l’Agence internationale de l’énergie atomique ne mentionne pas l’uranium marin dans son évaluation des ressources uranifères. Pourquoi? Selon le chercheur italien Ugo Bardi, parce que le taux de retour énergétique (EROEI) du procédé est au final presque nul. Continuer la lecture de « Pour en finir avec l’uranium marin »

Comment l’URSS de Gorbatchev voyait sa situation énergétique

Nous sommes à la fin de 1986. Mikhail Gorbatachev lance l’URSS sur la voie de la glasnost (transparence) et les chercheurs soviétiques rédigent des brochures officielles sur les défis qu’affronte leur pays. Parmi ceux-ci, l’académicien Anatoli P. Alexandrov, qui fait le point sur la situation du secteur énergétique de l’URSS.  Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, tout y passe. Petit détail : l’auteur est le concepteur principal du réacteur nucléaire RBMK, qui vient d’exploser à Tchernobyl. La brochure en anglais, que je reproduis intégralement ici, est un curieux mélange de propagande et d’aveux candides. Continuer la lecture de « Comment l’URSS de Gorbatchev voyait sa situation énergétique »