Les champs pétroliers, importante source de pollution lumineuse

Vus du ciel, les grands champs pétroliers et gaziers américains sont aussi lumineux la nuit que des grandes villes. Ce problème méconnu de pollution lumineuse est lié au torchage du gaz naturel, qui se trouve habituellement en petites quantités dans le pétrole. Comme son transport ne serait pas rentable, on le brûle à la tête des puits pour éviter que le méthane qu’il contient soit directement libéré dans l’air.

light-pollution-comparison

La carte ci-dessous montre les émissions lumineuses de divers grands secteurs pétroliers et les compare à celles de grandes villes. Le record est détenu par le secteur de Prudhoe Bay, en Alaska, qui émet à lui seul autant de lumière que Austin, au Texas (plus de 2 millions d’habitants). Les effets de la pollution lumineuse sur la flore et la faune sont encore mal compris, mais on sait que ces sources de lumière peuvent désorienter les oiseaux migrateurs et les insectes, de même que perturber les relations entre prédateurs et proie.

 

Sources :

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s