Une courte histoire du pétrole : 2. Naissance et essor de l’industrie

Dès ses débuts, l’industrie pétrolière est marquée par des cycles d’expansion et de récession très marqués, ainsi que par le spectre de l’épuisement de la ressource. En 1900, par exemple, l’exploitation touche à sa fin dans le bassin des Appalaches, où se situe la Pennsylvanie. En 40 ans, 183 champs pétroliers y ont pompé un total de 1,33 milliard de barils de pétrole. Ceci représente environ deux semaines de consommation mondiale au rythme actuel. C’est peu, compte tenu de l’importance historique de ce bassin. Continuer la lecture de « Une courte histoire du pétrole : 2. Naissance et essor de l’industrie »

Une courte histoire du pétrole : 1. Des origines à l’ère moderne

Ce court survol de l’histoire du pétrole est destiné à un livre que je rédige à temps perdu. C’est un récit guidé par la géologie, qui ne s’intéresse pas à la géopolitique du pétrole, mais présente plutôt les jalons des techniques, de la production et de l’essor des principales zones pétrolières. J’espère recueillir des commentaires permettant d’améliorer la version finale.

Le pétrole est connu depuis la nuit des temps. Sa première utilisation connue remonte à 35 000 ans, en Syrie. Avant son exploitation systématique, il arrivait que de petits gisements affleurent en surface ou suintent le long de parois rocheuses. La région de Bakou, sur les rives de la mer caspienne, était connue pour ses flammes éternelles alimentées par de l’argile naturellement imprégnée de pétrole. On retrouvait jadis de petites flaques de bitume partout dans le monde et nos ancêtres en ont fait un usage important. Continuer la lecture de « Une courte histoire du pétrole : 1. Des origines à l’ère moderne »

Du baril de whisky au baril de pétrole

Pourquoi la production de pétrole se mesure-t-elle en barils? La réponse n’est pas évidente, surtout compte tenu du fait que le baril n’est une unité de mesure officiellement reconnue ni dans le système métrique ni dans le système américain. Pourtant, le baril apparaît très tôt dans l’histoire pétrolière et demeure la référence dans la mise en marché du pétrole, même si la production, elle, se mesure le plus souvent en mètres cubes ou en tonnes! Continuer la lecture de « Du baril de whisky au baril de pétrole »

Le mur à fruits, ancêtre low tech de la serre

Avant les serres chauffées en verre, il y a eu les murs à fruits. Cette technique passive, qui n’utilisait que la chaleur du soleil, s’est diffusée partout dans le nord de l’Europe à partir du XVIe siècle. Les maraîchers y ont massivement eu recours jusqu’à la fin du XIXe siècle. L’ajout de panneaux en verre aux murs existants a progressivement mené à l’invention de la serre moderne vers 1890. La recherche de solutions moins énergivores ranime actuellement l’intérêt pour le mur à fruits. Continuer la lecture de « Le mur à fruits, ancêtre low tech de la serre »

Le pic pétrolier a 20 ans!

En mars 1998, la revue américaine Scientific American publiait « The End of Cheap Oil » (La fin du pétrole bon marché), un article qui allait secouer à la fois l’industrie pétrolière et les écologistes. Deux géologues pétroliers y démontraient chiffres à l’appui, que les réserves de pétrole facile à exploiter se raréfiaient et qu’en conséquence, la production pétrolière conventionnelle allait plafonner dans les dix ans. Une prédiction audacieuse, qui allait se confirmer dès 2006. Continuer la lecture de « Le pic pétrolier a 20 ans! »

Quand les machines à vapeur étaient solaires

Dès les années 1850, Augustin Mouchot expérimente la construction d’appareils utilisant la chaleur du soleil à des fins domestiques ou industrielles. En 1865, il réalise un miroir parabolique capable de porter le contenu d’une marmite d’eau à ébullition en cinq minutes. Au début des années 1870, avec l’aide de l’État, il commence à associer ses miroirs paraboliques à des machines à vapeur.

Bien qu’on associe généralement le XIXe siècle au charbon, cette source d’énergie n’est imposée que tardivement, pour atteindre son sommet vers 1900. En réalité, rappelle François Jarrige, maître de conférence en histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne, l’époque victorienne a été marquée par une intense course aux nouvelles énergies, longtemps dominée par la traction animale, le vent et même… le soleil. L’idée persistante de « l’énergie illimitée du soleil » apparaît en effet dès 1870! Continuer la lecture de « Quand les machines à vapeur étaient solaires »